Bassam : Une famille attaquée en pleine veillée funèbre: argent et téléphones-portables emportés

Publié le par patricknguessan

C'est connu, les criminels n'ont pas de sentiments. Mais de là à aller s'attaquer à une famille éplorée, c'est assurément la déchéance morale, au summum. Et pourtant, c'est ce que des quidams n'ont pas hésité à faire, à Bassam. Selon les informations reçues de nos sources, le mardi 7 février 2012, il y a du monde au domicile de dame K. M, au quartier « Mockey-ville ». Ce rassemblement nocturne, contrairement à ce que l'on pourrait croire, est loin d'être festif. Suite à un décès, il y a plutôt là une veillée funèbre.

Les visages sont fortement marqués par la douleur. De nombreuses personnes viennent compatir à la douleur de la famille éplorée. Les choses se passent bien dans l'ensemble, jusqu'à 21h. A cette heure-là, en effet, quatre hommes font leur entrée dans la maison dont la porte, pour l'occasion, est grandement ouverte. Avec leurs mines des jours de grande tristesse, on pense qu'ils font partie de ces nombreux visiteurs, venus soutenir moralement la famille de dame K. M. Erreur.

Dans cette veillée funèbre, on comprendra que, l'air ne fait pas la chanson. Ces quatre hommes, en bons comédiens, réussissent-ils à tromper tout le monde sur leur réelle nature. Alors que l'on s'y attend le moins, ces individus sortent des kalachnikovs et des pistolets automatiques. Toutes les personnes présentes sont, à leur grand étonnement, neutralisées et dépouillées de leurs biens. Les malfaiteurs font main basse, sur 16 téléphones-portables et la somme de 375 000 F Cfa.

C'est ensuite à bord d'un taxi communal, de marque Toyota, de type Corolla et immatriculé 6461 ET 01 que les bandits s'échappent. Endeuillant, ainsi, doublement la famille éplorée. Plainte a été déposée à la police. Et des recherches sont en cours, pour retrouver les sinistres auteurs de l'attaque.

in soir info

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article