Entretien avec Marie-Noëlle Dogui (Conseillère-candidate dans la Nawa) : « Alain Donwahi est le candidat du développement et de l’unité de notre région »

Publié le par patricknguessan

Marie Noelle Dogui  est sur la liste du candidat RHDP dans la Nawa, Alain Richard Donwahi. Elle représente le département de Guéyo à ces Régionales. Mme Dogui expose dans cet entretien la vision de son cheval gagnant à ces élections régionales.

Mme Dogui Marie Noël, vous êtes Conseillère-candidate dans la région de la Nawa. Quelles sont vos impressions après avoir visité cette belle région si riche de la Côte d’Ivoire ?

Nous avons commencé la campagne sur la base de l’unité. Notre président-candidat,  Alain Richard Donwahi a appelé toutes les populations de la région de la Nawa à s’unir  pour exploiter les richesses que représente cette région.

Après ces premières journées de campagne, comment sentez-vous la population ? Est-ce que la population vous a adopté, sont-elles prêtes à vous accompagner pour les aider à sortir du sous-développement ?

La population a adhéré massivement à l’appel de notre président Alain Donwahi. Nous avons pu voir que la jeunesse, les femmes et tous les hommes sont venus nombreux parce qu’ils ont compris que Alain Donwahi était le candidat non pas d’un parti comme il l’a bien expliqué mais le candidat pour le développement. Il a appelé toutes les forces vives de notre région à s’unir pour pouvoir travailler ensemble et participer  à l’essor de la région.  Il a tracé un programme qui n’est pas des moindres. Un programme qui part de la santé, de l’éducation de la jeunesse, de l’urbanisation et même des infrastructures routières de la région à travers leurs qualités et leurs compétences. Son programme porte sur la promotion du genre de la jeunesse et des vulnérables. Le sport, culture, le loisir, le logement et la salubrité sont les défis du président Alain Donwahi. La sécurité et la cohésion sociale sont les priorités du  candidat. Il a aussi demandé à ce que nous nous réunissions pour travailler en coopération avec d’autres pays  et tisser des partenariats de telle sorte qu’il y est du nouveau dans la région.

Vous qui êtes sur sa liste, que comptez- vous apporter après votre élection ?

J’adhère complètement aux idées du président Alain Donwahi. C’est d’ailleurs, pour cela que je suis aussi motivée. Comme, il le propose, nous allons travailler déjà ensemble pour sortir de notre cadre, rencontrer des investisseurs, des opérateurs économiques afin de rendre notre région séduisante pour les  populations. Nous faciliterons la tâche à ceux qui viennent de l’extérieur et nous allons impliquer  toute la population dans la gestion. Une personne qui arrive avec un projet, doit être accompagnée, aidée et ne doit  pas être découragée  par des actions qui ne sont pas toujours  bonnes.

Est-ce qu’il y a des contacts à l’extérieur  du pays?

Absolument, notre président  Alain Donwahi a cité des villes qui sont en France et moi-même travaillant avec l’extérieur. Je vais faire des démarches pour d’autres villes en dehors de la France de telle sorte que toutes ces personnes viennent investir dans notre région. Car cette région est riche. On est la 2ème région après celle des lagunes et on compte mettre en lumière et en valeur ce potentiel.

Quelle est la vision de votre candidat?

Notre candidat est jeune, dynamique,  expérimenté et surtout avec de très bons appuis. Il a toute  son expérience à mettre à l’action de notre région et s’il a réussi à faire une formation RHDP, c’est déjà le 1er signe de ses qualités d’unificateur. C’est quelqu’un qui a su dire dans sa région que nous ne sommes pas dans le cadre  d’une politique politicienne mais plutôt dans le cadre d’une politique de développement. Donc, c’est tout le monde qui y participe. Et il l’a déjà réussi. Cela montre que, c’est une personne capable, intelligente qui a travaillé à l’extérieur et qui a l’expérience du terrain. Il n’est pas une pièce rapportée, il a vraiment la connaissance de son objet et il a les qualités pour mener à bien cette mission. Et c’est d’ailleurs pour cela que  nous  le soutenons  corps et âme pour qu’il mène à bien la mission qui lui est confiée dans  ces régionales.  Hormis ses qualités personnelles, il est le fils de feu Charles Bauza Donwahi qu’on ne présente plus. Cette illustre personne qui a contribué énormément à l’essor de sa Région. C’est dans cette  ligne droite de son père que notre président Alain Donwahi arrive.   Il va faire de la région  de la Nawa  « une femme séduisante » aux yeux des Ivoiriens  et de l’extérieur. On peut consulter son programme sur le site alainricharddonwahi.ci.

Un appel à la population ?

J’appelle au rassemblement, et pour utiliser les mots de notre président, Alain Donwahi. Cette campagne n’est pas une campagne politicienne. C’est une campagne pour le développement et c’est  pour cela qu’au nom du président Donwahi, j’appelle tous les fils et filles,  y compris  les personnes résidant dans la région de la Nawa à venir soutenir le candidat Donwahi et à venir travailler avec lui pour réussir ce défi.   L’essor de la région de la Nawa, c’est l’essor de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique en général. Venez voter massivement Alain Donwahi le 21 avril prochain.

Entretien réalisé par Patrick N’GUESSAN

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article