Côte d’Ivoire: Le gouvernement réitère son engagement pour la gratuité des soins, menace de sanctionner “les dérives“

Publié le par patricknguessan

Le gouvernement ivoirien a réitéré son engagement à assurer la gratuité des soins dans les établissements sanitaires publics et promit de sanctionner “tous les cas de dérives“, a annoncé son porte-parole, Bruno Koné, à l’issue d’un conseil de ministres mercredi.

 source: alerte-info.net

“Des consignes claires ont été données pour qu’à partir de maintenant toutes les dérives soient traquées et sanctionnées“, a déclaré M. Koné.Le gouvernement d’Alassane Ouattara a décrété la gratuité des soins de santé en avril pour un délai d’un mois, renouvelé plusieurs fois, en vue de soulager une population durement affaiblie par cinq mois de violences postélectorales. “Avec la gratuité des soins, aucun médecin ne doit vendre des médicaments à l’intérieur des hôpitaux publics. Lorsque le médicament prescrit ne se trouve pas à la pharmacie de l’hôpital, le patient doit se rendre dans une pharmacie privée pour se le procurer“, avait alors déclaré à la presse la ministre de la Santé, Thérèse N’dri Yoman. En dépit de “difficultés de paiements“, M. Ouattara “est resté très ferme sur sa décision de faire poursuivre la mesure“ car “tout le monde ne coopère pas de la même façon“, a reconnu le conseil des ministres. Mais “ceux qui continuent à faire payer les soins aux malades risquent de subir des sanctions“, a menacé le gouvernement. Par ailleurs, les populations pourront dénoncer des abus par appels sur un numéro court qui sera bientôt communiqué par le ministère de la Santé, a-t-il promis. Du fait de la longue crise postélectorale, la situation sanitaire reste fragile en Côte d’Ivoire, surtout dans l’ouest où Médecins sans frontière (MSF) se dit “très préoccupée“, en raison de “violences contre les populations perpétrées par des hommes en armes“ et des “barrages anarchiques“ posant “des problèmes d`accès aux centres de santé“.

 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article