Sécurisation du district d’Abidjan/ 900 gendarmes en renfort pour contrer le grand banditisme

Publié le par patricknguessan

La brigade de sécurité. C’est la dénomination de la nouvelle unité, exclusivement composée de gendarmes, qui va sévir contre le grand banditisme et l’insécurité sous toutes ses formes dans le district d’Abidjan. L’unité, mise en place par le commandant supérieur de la gendarmerie depuis le 5 juillet 2011, a été présentée au ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi. La brigade de sécurité est un bataillon de 900 hommes qui vont se partager cinq (5) secteurs. Le secteur 1 comprend les communes de Treichville, Marcory, Koumassi, Port-Bouët et Grand- Bassam – Plateau, Adjamé et Attécoubé pour le secteur 2 – Cocody et Bingerville forment le secteur 3 quand Yopougon, Songon et Dabou constituent le secteur 4. Abobo et Anyama bouclent la boucle avec le secteur 5. La BS sera aux ordres du lieutenant Sonkondé Issa, un ancien de l’Ecole des forces armées (Efa). Son adjoint est Kpan Dion. Voici pour la présentation de la dernière née des unités de forces de première et de deuxième catégorie. Selon le commandant supérieur de la gendarmerie, le général Gervais Kouassi Kouakou, ses hommes auront pour mission essentielle la protection des personnes et des biens et seront permanemment sur le terrain auprès des populations. Aussi le ministre Paul Koffi Koffi souhaite-t-il que les populations apportent leur soutien aux gendarmes dans leur mission. ‘’Que ceux qui se livrent au grand banditisme sachent qu’ils trouveront cette unité devant eux’’, a averti le ministre. La cérémonie de présentation s’est achevée par un défilé pédestre et motorisé. Le public a eu droit à une démonstration du savoir-faire de la BS avec des simulations. Et comme pour les mettre en situation réelle de terrain, une forte pluie a accompagné l’exercice : maintien d’ordre, mise en déroute de bandits et parades.

L’Intelligent d’Abidjan

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article