Sans salaire depuis des années: le cri de coeur des travailleurs du PDCI

Publié le par patricknguessan

En effet, les travailleurs des permanences du PDCI-RDA sont mal traités, voire exploités au grand dame du Président Henri KONAN BEDIE, des différents responsables et Instance de ce Parti.
Les droits de ces pères et mères de famille qui se sacrifient à tout instant pour le bien être de ce Parti sont sans cesses foulés au pied pendant que le Secrétariat Général se rempli les poches en détournant les Fonds alloués au PDCI-RDA par l'Etat sans que BEDIE ne réagisse.
Non seulement le personnel du PDCI-RDA est sans voix au sein du PDCI-RDA, mais il subit les menaces de l'administration du Parti lorsqu'il veut réclamer ses droits à haute voix sous d'autre cieux.
C'est pourquoi, vous sachant critique, juste et porteur des voix des-sans voix, nous-nous tournons vers vous, pour vous prier de vouloir accorder l'un des articles de votre illustre journal pour nous aider à interpeller nos patrons sur la situation du personnel du PDCI-RDA qui est la suivante :
1. Les arriérés de salaire du personnel sont montés jusqu'à plus de 100.000.000 F CFA malgré que le PDCI-RDA bénéficie de l'aide de l'Etat à hauteur de 800.000.000 F CFA par an ;
2. La majeur partie du personnel n'est pas déclarée à la CNPS ; Les cotisations (plus de 40 000 000) des quelques déclarés, sont détournés par les responsables directes du Parti ;
Ex : La famille du vieux gardien de la maison du PDCI de Cocody, n'a bénéficiée de rien du tout après le décès de ce dernier ; La famille a même été vidé de la maison qu'elle occupait par la direction du Parti. Ce genre de cas est légion au PDCI-RDA d'Henri KONAN BEDIE.
3. Les bulletins de salaires sont imprimés mais ne sont bizarrement jamais remis au personnel ;
4. Etc.
Dans l'attente que vous accorderez une suite favorable à cette main tendue-cri de détresse, nous vous prions de croire à notre profond respect.

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article