Primature: Bédié hésite entre Ahoussou et Diby, Soro maintenu ministre d’état à la défense ?

Publié le par patricknguessan

En vue de tenir la promesse faite au président Bédié, un nouveau premier ministre de Côte-d’Ivoire issu du Pdci-Rda, sera nommé aux lendemains des législatives partielles suivies de la mise en place du nouveau parlement. Selon nos sources proches de la présidence Ouattara, le nouveau gouvernement pourrait être connu durant la semaine du 7 au 15 mars. Cela permettra l’exécution effective du budget 2012. Dans l’attente du nouveau gouvernement et pour éviter que le budget 2012 soit déjà engagé par des ministres qui pourraient changer de portefeuilles ou quitter le gouvernement peu après, la notification dudit budget aux différents membres du gouvernement actuel n’a pas encore été faite. Le profil du futur premier ministre est clair: être Pdci et être Baoulé, être éventuellement capable de mobiliser la base PDCI pour une campagne électorale présidentielle . Pour ces raisons Daniel Kablan Duncan qui est Pdci, Akan et non Baoulé a été écarté de la course malgré sa proximité avec les présidents Bédié et Ouattara. Le nom d’Allah Kouadio Remi, originaire de Toumodi qui avait été cité a aussitôt disparu. Restent maintenant le néo-militant du Pdci Charles Diby Koffi et, Ahoussou Jeannot militant depuis 20 ans au Pdci. Bédié hésiterait entre ces deux cadres.

Autre nouvelle qui circule

Alors que tout le monde l’annonce à la présidence de l’assemblée nationale, Guillaume Soro pourrait rester au gouvernement en qualité de ministre d’état, ministre de la défense. Il devra alors parachever la reforme de l’armée et garder la main dans l’action politique, alors que la fonction de président de l’Assemblée nationale pourrait bien être une situation difficile à gérer pour lui. Se contenter d’être président et d’exécuter la politique d’accompagnement du chef de l’État de Côte-d’Ivoire, rester loyal sans aucun calcul, donc rester dans l’inaction à quarante ans, parce qu’on est président de l’Assemblée Nationale. Si un tel schéma est retenu, Guillaume Soro, qui deviendra alors le numéro 2 du gouvernement, pourrait être le seul ministre d’état, même si la qualité d’ancien premier ministre de Daniel Kablan Duncan rend difficile un tel schéma si celui-ci est maintenu au gouvernement. Toutes les options sont en cours d’études. Interrogé récemment à son retour de France, le chef de l’État Ouattara avait dit que rien n’avait été encore décidé sur la question. Toutefois, Alassane Ouattara avait reconnu avoir réfléchi à la question, et à toutes les options

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article