Ouattara aux exilés Lmp:"Rentrer au pays" s’ils n’ont "rien fait contre la loi"

Publié le par patricknguessan

Le président de la République, Alassane Ouattara a appelé   lors de ces meetings Man, Toulépleu et Bloléquin à l’ouest de nouveau les proches de son prédécesseur Laurent Gbagbo exilés dans des pays de la sous-région ouest africaine et en Europe  à "rentrer au pays" s’ils n’ont "rien fait contre la loi" et insisté sur la réconciliation."Rentrez au pays. Rien ne vous arrivera si vous n’avez rien fait contre la loi. Je vous demande de rentrer au pays", a lancé  M. Ouattara à l’endroit des exilés."Rien ne sert de rester à l’extérieur ; rentrez au pays, il y a des opportunités. Je voudrais insister sur cela et dire aux cadres, de se réconcilier entre eux", a-t-il ajouté. "Je voudrais vous parler tout spécifiquement de la nécessité de la réconciliation", a insisté M. Ouattara."La Côte d’Ivoire a été brisée, les cœurs ont été meurtris. Les années passées ont été difficiles pour chacun de nous, nous avons souffert… Certains habitants de ce pays ont même perdu la vie. Ces moments ont été terribles", a-t-il rappelé, évoquant le souvenir des conséquences des affrontements entre les forces pro-Gbagbo et l’ex-rébellion des Forces nouvelles (Fn).L’ouest a payé le plus lourd tribut lors de la guerre postélectorale avec près 1.000 morts dans la ville de Duékoué."J’en appelle à vous. C’est l’appel de Man, de pardonner, d’accepter de vous pardonner les uns les autres, de nous rassembler, de nous réconcilier", a-t-il conclu, après avoir promis des emplois aux jeunes et le développement. Il a aussi tenu un discours fédérateur. « Je suis le président de tous les Ivoiriens », a martelé Alassane Ouattara.

PATRICK N’GUESSAN

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article