Elections législatives partielles Le gouvernement fixe la date au 26 février

Publié le par patricknguessan

Le collège électoral de douze circonscriptions  est convoqué pour le 26 février, et ce en vue de reprendre les élections législatives invalidées par le Conseil constitutionnel.  Onze circonscriptions qui avaient vu leurs élections annulées et la localité de  Logoualé sont concernées par ce scrutin partiel prévu le 26 février.  La campagne électorale de ces nouvelles législatives est fixée à la période du 18 au 24 du même mois. Ce sont, entre autres, les informations communiquées par  le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, à la presse, à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu le jeudi 09 février à la présidence de la République, au Plateau. Il s`agit, notamment, des circonscriptions de Bouna, Bono, Dikodougou, Duékoué, Facobly, Biankouma, Kouibly, Fresco, Tabou, Agboville (S/P) et Grand-Lahou. Deux ministres en fonction, Lobognon Agnima Alain-Michel ( Fresco Dahiri, Fresco et Gbagbam), Mme Kaba Nialé ( Bouna, Bouko et Bouna). Au moins cinq (5) candidats issus du parti au pouvoir, le Rassemblement des républicains (Rdr), retourneront devant les électeurs. Ce sont Yacouba Koné ( Bonon), Flamizana Touré ( Duékoué), Séa Jean-Honoré ( Facobly), Issa Coulibaly, directeur général des Douanes ivoiriennes ( Dikodougou) et Kaba Nialé ( Bouna). Un militant du Parti démocratique de Côte d`Ivoire (Pdci-Rda), Jean-Djaya (Grand-Lahou), Mamadou Dély ( Udpci, Biankouma), ainsi que des indépendants sortis des rangs du Rdr. Des candidats des  ex-Forces nouvelles ont aussi vu leurs « victoires » invalidées par le Conseil constitutionnel. En outre, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a annoncé que le président de la République, Alassane Ouattara, a pris un décret créant Air Côte d’Ivoire, nouvelle compagnie aérienne ivoirienne, qui remplace la société nouvelle  Air Ivoire. Cette nouvelle société  débute ses activités fin avril, a précisé le porte-parole du gouvernement. De plus, le ministre des Technologie de l’information et de la communication  a ajouté  que la Côte d’Ivoire  détient 51% du capital, Air France 35% et des privés  ivoiriens 14%. Lors de cette réunion hebdomadaire du gouvernement, le chef de l’Etat a aussi pris un décret pour mettre en place l’office national de la population qui mènera ses actions sous l’autorité du ministre d’Etat, ministre du Plan. A croire le porte-parole du gouvernement, cette nouvelle société aura pour mission de maîtriser le phénomène de l’urbanisation de la Côte d’Ivoire et l’augmentation de la population ivoirienne qui, d’après  Koné Bruno, atteindra, d’ici à 2020, 31 millions d’habitants. Ensuite, la population ivoirienne s’urbanise de plus en plus. Il faut prévoir des infrastructures pour accueillir le flux des populations vers les villes. Par ailleurs, le conseil des ministres a salué la qualification des Eléphants pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can). A cet effet, le chef de l’Etat a félicité tous les membres du gouvernement pour leurs efforts. Cependant, le président de la République se rendra à Libreville pour pousser nos pachydermes à la victoire. Il assistera lui-même à la finale opposant la Côte d’Ivoire à la Zambie, le dimanche 12 février, au stade Omar Bongo de Libreville. En marge de cette finale, le président Ouattara aura une visite de travail et d’amitié avec son homologue gabonais, Ali Bongo.

PATRICK N’GUESSAN

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article