Côte d’Ivoire: Soro laisse la Primature à Ahoussou pour être président du Parlement

Publié le par patricknguessan

Le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro devrait quitter la Primature et devenir président de l’Assemblée nationale, selon un accord tripartite entre le président Alassane Ouattara, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, proche du pouvoir), Henri Bédié et le PM sortant, a indiqué mercredi une source proche du gouvernement. M. Soro devrait rendre sa démission en fin de semaine et être remplacé par le ministre de la Justice issu du Pdci, Me Jeannot Ahoussou, a indiqué lundi à ALERTE INFO une source proche du gouvernement.  M. Soro, par ailleurs secrétaire général de l’ex-rébellion des Forces nouvelles qui avait tenté de renverser sans succès l’ancien président Laurent Gbagbo en septembre 2002, pourrait être élu président de l’Assemblée nationale. M. Soro, dont les forces occupaient la moitié nord du pays suite à l’échec de leur coup d’Etat de 2002, a été nommé en 2007 Premier ministre pour la première fois par M. Gbagbo, dans le cadre du règlement du conflit, et reconduit après l’accession au pouvoir par Alassane Ouattara en 2011. En application de l’accord entre MM. Ouattara et Bédié avant la présidentielle de fin 2010, l’actuel président devrait nommer en fin de semaine un Premier ministre issu du Pdci et Me Ahoussou serait le choix du président du parti. "Je sais que M. Ouattara qui est le seul élu tiendra sa promesse. Donc, il n’y a pas de débat à mener là-dessus. C’est lui qui a été élu, c’est lui qui choisit son Premier ministre et je sais que le moment viendra où il tiendra sa promesse", a rassuré Alain Lobognon, ministre de l’Emploi, par ailleurs ancien directeur de la communication de M. Soro, dans une interview accordée le 17 février à ALERTE INFO, en vue de rassurer les pessimistes. M. Ouattara a eu mardi une rencontre avec M. Bédié à la résidence de celui-ci à Abidjan-Cocody et avec M. Soro au palais présidentiel au Plateau. "Nous en (nomination d’un PM) avons parlé mais vous le saurez dans les prochains jours", a répondu M. Ouattara à la presse qui l’interrogeait sur la question, à l’issue d’une heure d’entretien avec M. Bédié.

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article