Coopération sécuritaire / Ouverture du bureau régional d’Interpol Bakayoko annonce plus dans 100 milliards FCFA pour équiper la police

Publié le par patricknguessan

Le nouveau bureau  régional  d’Interpol pour l’Afrique  de l’Ouest à Abidjan  a été inauguré par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, le samedi 7 juillet, à Cocody. En présence du secrétaire général de l’Organisation internationale de la police criminelle (OIPC-Interpol), Ronald K. Noble. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur représentant le chef de l’Etat, s’est dit fier du nouveau siège d’Interpol. En effet, l’intensité de la crise postélectorale et la menace de celle-ci a conduit le bureau régional de l’OIPC dans un autre pays de la sous-région. Ses locaux ont été fermés le 15 mars 2011. Ce n’est qu’au terme d’un lobbying diplomatique mené par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, que le retour du siège de l’Organisation à Abidjan a été obtenu. Le Comité des chefs de police de l’Afrique de l’Ouest (CCPAO) a aussi soutenu la Côte d’Ivoire dans sa volonté de maintenir le bureau  régional à Abidjan. Un an après sa délocalisation, le bureau régional d’Interpol est de retour à Abidjan-Cocody, dans un siège équipé des dernières innovations en termes de technologie de pointe, de télédétection en général et de systèmes de détection d’armes illicites etc. ce sont d’ailleurs les précisions qu’a faites le général Brédou Bia, Directeur général de la police nationale, dans son intervention. Profitant de l’occasion, le ministre de l’Intérieur a annoncé le déblocage par  l’Etat de plus de 100 milliards FCFA pour équiper la police nationale sur 4 ans. Tout en promettant des moyens aux policiers pour accomplir sérieusement leur tâche de sécurisation des biens et des personnes. Ensuite, Hamed Bakayoko a déclaré qu’en début d’année 2013, toutes les rues d’Abidjan et de Yamoussoukro seront équipées d’au moins 1500 caméras de surveillance qui permettront un retour rapide de l’information aux services concernés dans la sécurité des populations civiles. «Il y aura moins de policiers dans les rues », a-t-il dit. Le directeur de la police nationale, l’inspecteur général de police, Bredou M’Bia a plaidé pour que le siège d’Interpol soit un «sanctuaire de la traque contre les criminels transfrontaliers et renforce la coopération entre les policiers d’Afrique et du monde entier, pour un monde plus sûr». Interpol a été créé le 7 septembre 1923, lors du 2ème congrès international de la police criminelle, à Vienne en Autriche. La Côte d’Ivoire demeure pionnière de l’organisation internationale de la police criminelle pour y avoir adhéré le 30 septembre 1961. Le bureau régional d’Interpol à Abidjan regroupe les 15 pays de la Cedeao. La cérémonie haute en couleur et en solennité s’est tenue en présence de personnalité de haut rang parmi lesquels le Nonce apostolique, doyen du corps diplomatique, le général Tanny à qui le ministre Bakayoko a rendu un vibrant hommage ainsi que les représentants des polices de pays frères tels que le Burkina Faso, le Ghana et le Niger.

PATRICK N’GUESSAN

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article

annonces bureaux Algérie 31/12/2012 10:40

je vous remercie pour cet article et je vais le transmettre à mes proches et aux amis,car le sujet est à lire et l'article est très intéressant, courage pour nous proposer d'autres !!